5 étapes indispensables avant de démarrer ma mission de freelance sereinement

0
137
Les 5 étapes pour démarrer une mission freelance sereinement
Bannière large 728x90

Tous les freelances le savent bien, face aux lourdeurs administratives et à la rigueur comptable, nombre de ces experts en informatique peinent à se consacrer à leur cœur d’activité en toute sérénité. Particulièrement chronophage, la gestion d’une structure, aussi petite soit-elle, peut vite tourner au casse-tête. Vous êtes un(e) freelance spécialisé(e) dans l’informatique, vous n’êtes ni juriste, ni expert-comptable et encore moins commercial(e). Alors, comment faire ? Quel statut choisir pour mettre mon patrimoine ou ma famille à l’abri ? Devenir freelance, c’est faire le choix de la liberté, pas celui de l’enfermement. Vous êtes prêt(e) à jeter l’éponge ? A renoncer à vos rêves ? Allez, suivez-nous, on vous guide judicieusement pour retrouver votre fougue, votre audace et vous laisser naviguer sereinement dans vos lignes de codes.

  1. Se doter d’un statut juridique protecteur

Allez, on commence par le début. Vous sortez de l’école, vous achevez votre parcours de reconversion ou vous venez de quitter votre ancienne boîte ? A vous la liberté ! Stop !! En France, tout travailleur doit avoir un statut juridique clair. Alors, SARL, SAS, micro-entrepreneur, EURL … ?

Pas de panique, si chacun de ces statuts a ses avantages il a aussi ses inconvénients. Aujourd’hui et depuis plus de vingt ans, le portage salarial est la solution idéale pour tous les freelances, les experts indépendants ou les consultants. Solution hybride, légale et clairement encadrée par le code du travail, le Portage salarial offre la liberté d’entreprendre et la sécurité d’un emploi salarié. En deux mots, vous trouvez vos clients, vous négociez librement vos honoraires et vos conditions de travail. La société de Portage salarial transforme vos honoraires en salaire, s’acquittant des charges salariales et patronales comme pour n’importe quel salarié.

C’est aussi l’entreprise de portage salarial qui gère le recouvrement de vos émoluments et autres frais professionnels auprès de votre client ; vous pouvez donc avoir l’esprit 100% libre pour mener à bien votre mission. A la fin du mois, vous avez votre salaire, l’intégralité des charges sont à jour et vous bénéficiez de tous les mêmes droits que l’ensemble des salariés français (droits à la formation, couverture sociale, droits au chômage, couverture maladie, cotisations retraite à jour, accès au crédit bancaire, assurance professionnelle, gestion administrative pour les missions à l’étranger …).

  1. Trouver la mission sur la plateforme

Créée en 2016, la plateforme Le Hibou est un véritable nid pour tous les consultants indépendants du domaine de l’informatique. Bien que basé en Région Parisienne, les annonces postées par les directions des plus grands groupes couvrent l’ensemble de la France et même plus. Pour les freelances, c’est très simple et c’est gratuit. Il suffit de s’inscrire en ligne, de rentrer son profil complet ainsi que son tarif journalier moyen. La fiche profil du consultant est alors visible par tous les clients en quête de la perle rare. Côté freelance, vous postulez aux annonces mises à votre disposition via la plateforme. Grâce au Hibou vous pourrez postuler en moyenne à une vingtaine d’annonces par semaine. Ces annonces sont classées par spécialités (MOA, SAP, DSI, Cloud, …). Vous entrez directement en relation avec votre futur client et définissez ensemble les contours de votre mission et c’est parti.

  1. Négocier le tarif et les conditions commerciales avec son client

Savoir estimer son tarif journalier moyen à sa juste valeur n’est pas toujours facile. Là encore, pas de panique, la plateforme vous guide et vous conseille astucieusement, mais vos compétences, vos certifications, vos ambitions … ne sont pas les mêmes que celles de votre voisin. Calculer son TJM en portage salarial n’a pas grand-chose à voir avec votre ancien salaire. Dans les propositions tarifaires que vous allez faire à votre client il vous faudra tenir compte de votre prétention salariale, des frais professionnels, des charges patronales et salariales, de la durée de la mission …

Pour ce qui est des conditions commerciales de votre future missions, là encore, vous ne devez négliger aucun détail. Outre le contour exact de la mission pour laquelle vous êtes mandaté, vous devez définir par écrit les lieux, horaires et conditions de travail, la durée de cette dernière, le montant des frais professionnel (repas, hébergement, billet d’avion …) et ses objectifs …

  1. Contractualiser avec le client, par l’intermédiaire de la société de portage

Là encore en ce qui concerne la contractualisation, le contrat de mission qui acte toutes les conditions que vous avez négociées sera établi et conclu entre l’Entreprise de Portage Salarial de votre choix et votre client. L’entreprise de Portage Salarial se charge donc de cette étape et vous accompagne au travers de son service juridique. La présence d’une entreprise de Portage salarial est par ailleurs un point rassurant pour votre client.

Dans le même temps, l’Entreprise de Portage Salarial conclue avec vous un contrat de travail en portage salarial (CDD ou CDI) dont l’objet est la réalisation de cette mission.

Vous pouvez alors démarrer votre mission l’esprit libre.

 

  1. Démarrer sa mission sereinement

Ainsi dégagé de toute forme de pression financière, administrative et comptable, vous pouvez vous consacrer à votre mission en toute sérénité avec un contrat clair. L’entreprise de Portage salarial, qui gèrera la facturation et le recouvrement de vos honoraires, vous versera votre salaire et le remboursement de vos frais professionnels mensuellement, comme pour n’importe quel salarié.

En plus, l’entreprise de Portage Salarial couvre votre responsabilité professionnelle puisque, le temps de votre mission elle est, aux yeux de la loi, votre employeur. La solution hybride du portage Salarial est sans nul doute, la solution la mieux adaptée à la nouvelle économie vers laquelle nous nous acheminons. Les entreprises sont en quête permanente de d’experts et de talents pour des missions ponctuelles.

Les consultants, pour leur part, et surtout les générations montantes, tournent de plus en plus le dos à l’emploi salarié traditionnel. Ils sont épris de liberté et bien conscients que le Portage salarial leur offre l’opportunité de gagner entre 30 et 40% de plus que s’ils étaient salariés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here