jpg
Bannière large 728x90

Salut, tout le monde ! Margot Cailleau — marketeuse de l’agence de digital marketing « VK Web » est en ligne.

J’écris cet article pour vous présenter en bref les étapes du développement de la page de destination.

Pourquoi j’ai décidé d’aborder ce sujet ? Tout simplement, parce que je ne pouvais pas me taire après avoir rencontré une publicité Google concernant le « développement d’un landing en quelques minutes… »

Nous verrons pourquoi il n’est pas possible de faire un landing performant aussi vite.  En même temps, on va comprendre pourquoi le prix d’une page de destination varie de 2 000 à 7 000 euros.

Quelles sont les étapes de conception d’une Landing Page

Un client sur trois, ou peu s’en faut, vous informe qu’il voudrait vite avoir une page de destination. Parce que : « le printemps bat son plein… », « il me faut lancer d’urgence mon affaire », « les concurrents nous marchent sur les talons… », « Il y avait des doutes, mais maintenant il faut y aller… »

On nous commande donc d’urgence une landing page. Mais cette urgence, à quoi elle correspond en réalité ?

Vous pensez peut-être à 5 ou à 7 jours, le week-end y compris. Vous devriez être surpris d’apprendre que ce travail exige des horaires irréguliers et cela nous prend 14 ou 15 jours ouvrables. Remarquez bien qu’il s’agit des jours ouvrables.

Et il s’agit bien d’une commande urgente. Normalement, dans notre agence le développement d’un tel site prend 21 jours ouvrables.

A condition que le client :

  • Répond rapidement aux demandes du développeur (de remplir un formulaire, de décrire en détails son business) ;
  • Est prêt à coordonner rapidement chaque étape (et que l’on peut communiquer sans interruptions) ;
  • Est concentré sur l’objectif initial (n’essaie pas de modifier le produit / le service / le public cible pendant notre coopération). Il s’agit évidemment d’un client idéal, mais cela arrive parfois.

Faut-il insister sur le fait qu’il ne soit pas possible de faire une page de destination moyennant editeur de site en quelques heures et même en quelques jours. Soyons réalistes !

Le processus de conception d’une landing page est bien défini. C’est pourquoi de brûler les étapes dégrade la qualité (on sous-entend la valeur du site pour la commercialisation des produits et la conversion des clients).

Bref, vous aurez compris qu’il ne faut pas se presser. Avez-vous vraiment besoin d’un landing non fonctionnel, mais construit rapidement, « fait en quelques minutes » ? Passons maintenant aux étapes de création.

Étape 1. L’audit de l’entreprise

  • Tout d’abord, le client remplit un questionnaire (cahier des charges) qui contient des questions suggestives, nécessaires à l’étude initiale de l’entreprise et de ses traits particuliers, il faut le faire pour commencer un travail de routine.
  • Ensuite, nous contactons nos clients pour clarifier les informations et perfectionner chaque élément. C’est au cours de ces conversations que l’on trouve des points forts de l’entreprise et conçoit de nouvelles idées capables d’augmenter la performance de la page de destination.

La réalisation de cette étape prend 2 jours

Étape 2. L’analyse de la concurrence

Que l’on croit ou non, ce sont les concurrents qui choisissent un champ de bataille, un cadre d’action et ses limites. Et si nous ne devons pas nous aligner sur eux, il faut tout au moins prendre en considération leurs réalisations pour développer une landing page performante.

Face à la concurrence et pour attirer l’attention des acheteurs sur votre page, vous devez montrer pourquoi ils doivent choisir votre entreprise.

Pour vous dire tout, la meilleure solution est parfois de prendre l’offre commerciale d’un concurrent et de l’améliorer. Cela paraît étrange car tout le monde veut être unique en son genre.

Mais il y a des secteurs où il n’est pas facile de générer des concept très originales, il vaut mieux se servir des idées d’autrui au lieu d’inventer. L’essentiel est d’avancer, que l’on choisisse une moto, une voiture ou un avion.

Délai d’exécution : 1 jour

Étape 3. La définition du public cible

Le public cible c’est une audience susceptible de s’intéresser à votre proposition commerciale et à commander un produit ou un service.

Mais ce public cible n’est pas homogène. Les clients peuvent avoir des motivations d’achat différentes, cela dépend de leurs revenus, de leurs besoins et d’autres facteurs. Afin de savoir, comprendre et utiliser ces motivations dans notre travail, les spécialistes de marketing divisent le public cible en groupes plus restreints où se trouvent des personnes avec des caractéristiques similaires.

La connaissance de ces segments de l’audience et de leurs besoins, nous permet de personnaliser le produit et de le rendre plus attractif. Cette approche exige une page de destination pour chaque groupe de l’audience (avec son argument clé de vente tout à fait unique).

Vous devez savoir quelle est votre audience personnalisée et quelle offre commerciale vous pouvez formuler. Il semble évident que la page de destination doit parler du produit, mais ce n’est pas toujours le cas. Le landing doit parler du produit différemment à chaque audience personnalisée.

Délai d’exécution : 1 jour

Étape 4. Le développement de la structure (d’un prototype)

Le prototype d’un site c’est une maquette de base qui montre les fonctionnalités et l’emplacement de tous les éléments compte tenu des critères de sélection et des besoins de l’acheteur potentiel.

Habituellement, nous créons des prototypes dans le programme Figma 

Les étapes initiales servent donc à faire une analyse marketing et à commencer ensuite la conception du site après avoir trouvé une réponse aux questions suivantes :

  • Quelle sera la formule du landing ;
  • Quels blocs faut-il prévoir sur la page ;
  • Quelle sera la répartition des éléments ;
  • Quel sera le contenu.

Le prototype d’une page permet de visualiser toutes les idées et de faire des corrections au prix d’un minimum d’efforts et de dépenses.

A cette étape, on ajoute des boutons qui incitent à l’action et toutes les autres formes de « call action », des éléments destinés à capter l’attention, des déclencheurs psychologiques et des triggers de confiance.

Le marketeur y fait preuve de toute sa compétence. S’il fait une erreur dans ce bloc, il y aura ensuite des problèmes liés à la programmation du site et à la modification du design. Dans le pire des scénarios, le site peut être non fonctionnel ce qui équivaudrait à une perte de temps et d’argent.

Le prototype doit être conçu par un spécialiste de marketing et non pas par un designer ou un programmeur. Chacun doit faire son travail !

Délai d’exécution de l’étape : 2 jours + 2 jours pour présenter la conception graphique au client.

Étape 5. Composition des textes

Une fois la structure d’une Landing Page est prête, c’est le rédacteur qui entre en action.

Sa mission est d’écrire des textes marketing. Ils doivent être clairs et décrire les avantages des produits. Précisons que la capacité des textes de commercialiser un produit ou un service est le critère principal de leur valeur. Les textes définissent le contenu sémantique de la page de destination et affectent directement le taux de conversion, l’écrivain a donc la tâche assez difficile d’informer vos clients d’une manière adéquate et correcte.

Bref, un rédacteur expérimenté est en mesure :

  • De vous protéger des sanctions que les moteurs de recherche prévoient pour le contenu de qualité insuffisante ;
  • D’augmenter le nombre des visiteurs de votre page ;
  • D’augmenter le taux de conversion ;
  • De rendre votre marque plus visible sur le fond des autres.

Pas mal pour la promotion de votre site, qu’en pensez-vous ?

Délai d’exécution de cette étape : 3 jours

Étape 6. La conception graphique

Et finalement, nous abordons une étape que tous les clients considèrent comme la plus importante, à savoir, la conception graphique d’une Landing Page.

Cependant, les tests A/B organisés par notre agence et par d’autres entreprises montrent que le design n’exerce pas, ou très rarement, d’influence directe sur la conversion (à moins qu’il n’a pas été jugé pas horrible auparavant).

On a déjà parlé du rôle primordial que joue le contenu sémantique d’un landing.

Un design unique permet donc :

  • D’améliorer la compréhension des textes (grâce aux technologies graphiques de gestion d’attention) ;
  • De promouvoir la notoriété de la marque (surtout si vous avez déjà votre brand book et votre identité d’entreprise) ;
  • De renforcer votre position sur le marché ;
  • De faire votre éloge devant les concurrents (en voilà une Landing Page dont on peut être fier).

L’étape de conception graphique fait presque doubler le temps du développement d’une LP. Cela est dû au fait qu’une maquette unique est assemblée à partir de zéro : le temps de travail réservé au maquettiste et au programmeur augmente considérablement.

Si le budget est limité, nous conseillons d’habitude de se passer de conception originale.

Dans ce cas :

  • Toutes les étapes précédentes sont conservées (y compris l’analyse marketing) ;
  • Le maquettiste compose la structure de votre Landing Page en utilisant un modèle et des blocs tout prêts.

Vous recevez une page de destination bon marché et adaptée au commerce en ligne.

Étape 7. La mise en page et les tests.

Pour les sites web, la mise en page signifie la conversion des maquettes en une forme interactive et lisible sur les navigateurs.

Le plus souvent, le futur propriétaire du site ne se soucie pas trop des détails de ce processus, du fait qu’habituellement ces processus lui sont totalement inconnus. Et un tel travail doit prendre en considération plusieurs règles et particularités qui ne sont connues que des spécialistes hautement qualifiés.

A ce stade, il faut s’assurer que le site s’affiche bien sur tous les navigateurs, est adapté aux appareils mobiles et à une vitesse d’affichage élevée.

Et pour parachever le réglage, le programmeur doit garantir la réception des commandes par e-mail et SMS, configurer l’animation pour donner l’effet d’un vrai site, installer le logiciel d’analyse, etc.

Délai d’exécution de cette étape : 3 jours + 1 jour pour les tests et la vérification finale.

L’achèvement du processus de développement

Une fois la mise en page terminée et que le client a tout vérifié sur un serveur de test, nous transférons la landing page sur le hébergement de notre client et la connectons à son domaine.

Le développement d’une LP prend donc 14 ou 15 jours. Ceci sans tenir compte des corrections.

Je vous rappelle que le projet a regroupé les efforts :

  • D’un spécialiste de marketing ;
  • D’un éditeur ;
  • D’un designer ;
  • D’un maquettiste ;
  • D’un programmeur.

 

Conclusion :

La Landing Page n’est pas une simple page sur le réseau qu’un étudiant peut construire en 5 minutes. Une page de destination est un produit logiciel complexe dont le développement demande en moyenne 14 jours et exige du temps et du travail manuel et mental de beaucoup de spécialistes.

Il s’en suit logiquement que le développement d’une Landing Page par notre agence coûte à partir de 1 999 euros.

Il est vrai qu’il reste toujours la possibilité de commander un site à bas prix ou de construire une page à l’aide d’un éditeur en ligne. Mais alors, il ne faut pas vous vexer si votre « hand made » site ne fonctionne pas. Par contre, si vous comptez que votre page de destination soit rentable et apporte des bénéfices, son développement implique un travail coordonné des spécialistes et des dépenses assez élevées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here