Choix d’une assurance vie : quelles sont les erreurs courantes à éviter !

0
117
crédit : Freepik

Pack Annuaire SEO

Investir dans une assurance vie est l’un des placements qui séduisent énormément de personnes en France et ailleurs. Cela s’explique notamment par les avantages de ce contrat particulier, grâce auquel la constitution d’un patrimoine est possible. Cependant, commettre certaines erreurs à la signature ou pendant la gestion de la convention peut être préjudiciable aux souscripteurs. Ces derniers doivent impérativement en avoir connaissance pour mieux les éviter. Quelles sont ces erreurs récurrentes ?

S’engager dans un mauvais contrat

crédit : Freepik

Avant de signer un contrat d’assurance vie, prenez surtout le temps de lire les clauses comprises. L’objectif est d’être sûr que tous vos besoins sont pris en compte. En effet, la plus-value que vous obtiendrez dépendra surtout des supports sur lesquels l’épargne sera investie. Ceux qui offrent le maximum de sécurité sont les moins lucratifs. Par contre, vous aurez de meilleures plus-values en prenant plus de risques.

L’idéal serait de faire connaitre vos attentes à la compagnie avec laquelle vous comptez vous engager. Par exemple, l’assurance vie au Luxembourg offre une panoplie d’avantages aux souscripteurs. Ces derniers peuvent réaliser diverses simulations sur la plateforme de la compagnie. Cela leur permettra de se faire une idée plus précise des plus-values liées à ce contrat. Ainsi, vous éviterez par la même occasion de signer un mauvais accord avec la compagnie d’assurance vie.

Veillez également à discuter du mode de gestion de votre assurance vie à l’étape des négociations. Ce n’est pas un détail anodin, car il vous indiquera la façon dont votre argent sera géré.

Ne pas tenir compte des bénéficiaires

Les raisons pour lesquelles certains souscripteurs optent pour une assurance vie varient énormément. Les objectifs peuvent être :

  • La constitution d’un capital ;
  • La mise en place d’une rente ; pendant que ces épargnants sont en vie.

Malgré la prise de ces dispositions, un accident peut toujours survenir. En ne désignant pas une personne qui bénéficiera de votre assurance vie en cas de décès, vous vous exposez à certaines déconvenues. Elles sont surtout relatives à la fiscalité, et risquent énormément de vous desservir. Cela souligne alors l’importance de réaliser un comparatif sur l’assurance vie, pour trouver l’offre la mieux adaptée à vos besoins.

Ensuite, vous devrez inclure la liste des bénéficiaires dans le contrat d’assurance vie en cas de décès. Évidemment, il est possible de procéder à des modifications plus tard selon vos envies. Veillez à ne pas commettre cette erreur, qui consiste à maintenir les bénéficiaires de ce contrat dans l’ignorance de son existence. Il est important que vos ayants droit sachent qu’une police d’assurance existe en votre nom. Cela leur permettra de connaitre les procédures à effectuer lors de votre disparition.