Comment rénover correctement un chien-assis ?

0
139
chien assis
Crédits : Pixabay

Pack Annuaire SEO

Beaucoup de propriétaires souhaitant apporter plus de style et de charme à leur maison choisissent d’installer sur leur toiture un chien-assis. Mais cette lucarne de toit apporte aussi un bon confort acoustique et thermique dans les combles. Si vous avez une maison avec un chien-assis, ci-après nos conseils pour le rénover correctement.

À savoir sur le chien-assis

Le chien-assis est une fenêtre ou une lucarne de toit ou encore une lucarne retroussée se détachant de la toiture. Généralement, il est positionné de façon verticale et est protégé par un couvert en pente inverse de celle de la toiture. Couvreur Orvault dit que ce n’est pas une fenêtre de toit Velux ou une tabatière, car son installation demande la construction d’une charpente afin de simplifier le positionnement en saillie sur une pente du toit. Mais ce n’est pas aussi une lucarne jacobine avec son toit perpendiculaire et son pignon en façade. Ce type de lucarne se trouve en général sur les bâtiments anciens. Néanmoins, dans le neuf, sa pose est plus facile, mais en cas de rénovation, c’est plus complexe et plus cher.

La rénovation du chien-assis

renover chien assis
Crédits : Pixabay

Tous les toits ne sont pas accessibles pour la rénovation du chien-assis. Ce sont uniquement les toitures inclinées à 30° au moins qui s’y prêtent. Également, la charpente doit être assez résistante et solide afin de supporter le chien-assis et d’éviter les accidents. Aussi, les travaux de rénovation doivent respecter le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Il est à préciser que les communes en France sont contre ce genre de rénovation. Ainsi, il est indispensable d’avoir un permis de construire. De plus, les travaux touchant le chien-assis sont complexes et onéreux. Certes, ce n’est pas facile financièrement et administrativement, mais l’apparence finale de la maison en vaut le coût. Après la rénovation, l’apport de lumière naturelle optimale. On profite aussi d’un joli point d’observation.

Les étapes de la rénovation de chien-assis

Pour mener à bien les travaux de rénovation du chien-assis, il faut procéder par étape. Avant tout, il faut déposer le permis de construire pour que la mairie autorise les travaux. Ensuite, il faut avoir son plan défini afin que les professionnels puissent étudier la faisabilité de la rénovation. Après, on enlève la couverture du toit afin d’aménager la charpente. Il faut que ce soit bien solide pour garantir qu’elle supporte bien le chien-assis. Au besoin, il faut passer par le renforcement de la charpente. Puis, il faut reconstruire la lucarne de toit avec des bois de charpente ou de maçonnerie. On ne néglige pas l’isolation pour éviter le pont thermique. Une fois que c’est fait, on repose la couverture, et on insère la fenêtre ou la baie vitrée dans le chien-assis.

Les travaux de rénovation du chien-assis sur le toit demandent de faire appel aux compétences de couvreurs, de menuisiers, de maçons ou de charpentiers expérimentés. Pour le tarif, cela dépend de la complexité des travaux. Cela varie de l’ancienneté du bâtiment et des matériaux. À préciser qu’un chien-assis en PVC est moins cher qu’un autre en aluminium ou en bois.