audit énergétique immeubles anciens
Crédits : Pixabay
Bannière large 728x90

On parle d’audit énergétique en copropriété pour les immeubles anciens quand il faut réaliser une analyse complète avec un état des lieux des performances énergétiques d’un bâtiment. Après cette analyse touchant les postes les plus chers et les sources de gaspillage, il y a une proposition de travaux d’amélioration pour arriver à une économie d’énergie. Pour tout savoir sur l’audit énergétique en copropriété, vous êtes invité à continuer votre lecture.

Les copropriétés touchées par l’audit énergétique

La réalisation d’un audit énergétique copropriété loire atlantique est obligatoire pour les copropriétés avec la date de dépôt du permis de construire avant le 1er juin 2001. Ça concerne également les copropriétés avec au moins 50 lots à usage principal d’habitation ainsi que celles avec une installation collective de refroidissement et de chauffage. Pour information, tout audit énergétique fait entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2011 est à mettre à jour, et il faut le compléter pour qu’il soit conforme au nouveau dispositif. À noter que l’audit énergétique est différent du DPE (Diagnostic de Performance Energétique), ce dernier concerne également les copropriétés avec 50 lots au minimum, mais il est plutôt informatif. À l’inverse, l’audit prévoit des préconisations de travaux obligatoires donc, il est plus poussé que le DPE. Quoi qu’il en soit, la réalisation de cet audit énergétique en copropriété présente plusieurs avantages.

Les obligations des copropriétaires

audit énergétique copropriété
Crédits : Pixabay

L’audit énergétique en copropriété se passe en 3 phases : la prise de décision, le choix d’un professionnel et la restitution du rapport aux copropriétaires. Pendant la première phase, le syndic de copropriété a l’obligation de mettre à l’ordre du jour de l’AG la réalisation de l’audit énergétique. La décision est prise par vote à la majorité par les copropriétaires. Lors de la deuxième phase, il y a le choix du professionnel qui fera l’audit énergétique, il se base sur la mise en concurrence de plusieurs professionnels. L’expert choisi doit avoir un diplôme en techniques du bâtiment et une expérience dans un bureau d’études thermiques. N’oublions pas la responsabilité professionnelle. Il prendra auprès du syndic les documents concernant la copropriété. Après la réception du rapport synthétique de l’audit énergétique, il y a une AG pour le présenter à tous les copropriétaires. Ensuite, il y a un vote des travaux à faire.

Le détail d’un audit énergétique en copropriété

L’audit énergétique en copropriété pour les immeubles anciens doit obligatoirement être effectué par une personne indépendante et compétente, notamment un bureau d’études ou un professionnel certifié apte à réaliser une vision complète, globale et précise de l’immeuble ancien. Il comprend un descriptif des parties communes ou privatives (équipements de production d’eau chaude sanitaire, d’éclairage et de ventilation et installations de chauffage et de refroidissement) ainsi qu’une enquête auprès des occupants et des propriétaires non occupants pour l’évaluation des consommations énergétiques. Il y a aussi la visite d’un échantillon de logements, l’estimation des quantités annuelles d’énergie consommée par équipement et les dépenses correspondantes ainsi que le classement énergétique du bâtiment. Notons encore le classement des émissions de gaz à effet de serre de l’immeuble, les prescriptions de travaux pour l’amélioration de la performance énergétique ainsi que le rapport synthétique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here