mélée de rugby à 15
Bannière large 728x90

Alors que la Coupe d’Europe de Rugby a été créé en 1996, seuls les clubs français, anglais et irlandais ce sont imposés dans cette compétition. Cependant, si les clubs hexagonaux dominaient la compétition il y a quelques années, ils sont un peu la peine depuis 2015 et le troisième titre consécutif de Toulon. Pire encore, aucun club français n’a disputé la finale en 2019, ce qui ne s’était pas produit depuis 2012. S’il n’y a pas matière à s’affoler sur le niveau des clubs du Top 14, une réaction de ces derniers est tout de même attendue.

Toulouse : une histoire de suprématie

Au niveau du palmarès, deux clubs se partagent le record de titres en Coupe d’Europe de rugby avec 4 succès chacun. Il s’agit du Leinster et du Stade Toulousain. Il peut donc être important pour ces deux clubs de remporter un cinquième titre pour asseoir leur suprématie. Après une baisse de régime pendant quelques saisons, les toulousains sont maintenant revenu sur le devant de la scène et s’affichent comme l’un des principaux prétendants au titre. Ils ont en effet atteint les demies finales de la compétition la saison dernière tout en survolant le Top 14, sur lequel vous pouvez faire un pronostic match de rugby, s’imposant aussi bien pendant la saison régulière que pendant les play-offs. Sur le plan national, ils n’avaient perdu que 3 matchs sur toute la saison, terminant la saison régulière avec 15 points d’avance sur l’ASM Clermont, son plus proche poursuivant. Le Stade Toulousain pourra s’appuyer sur une base solide composée de plusieurs joueurs du XV de France, notamment Sofiane Guitoune, Romain Ntamack, Maxime Médard ou Yoann Huguet.

Enfin l’heure de l’ASM Clermont ?

En Coupe d’Europe, l’ASM Clermont détient un triste record. C’est en effet la seule équipe à avoir disputé trois finales dans la compétition européenne reine sans avoir remporté le moindre titre. C’est le profil type de l’équipe incroyablement solide mais à qui il manque toujours un petit quelque chose. Cependant, cette année pourrait être la bonne. Le club auvergnat pourra notamment sur un très bon effectif comprenant de nombreux internationaux confirmés. De plus, il pourra compter sur l’esprit revanchard de Sébastien Vahaamahina. Ce dernier a en effet été exposé à de très nombreuses critiques après son expulsion lors du quart de finale de la dernière Coupe du Monde de rugby pendant lequel la France s’est inclinée de justesse contre le Pays de Galles en ayant joué une grosse partie de la rencontre à 14 contre 15.

En conclusion

Alors que les clubs irlandais, anglais et français se partagent les titres en Coupe d’Europe de rugby, les clubs tricolores sont un peu à la peine depuis quelques années et n’ont pas été titrés depuis 2015. Ils ont cependant toutes les chances d’y parvenir cette saison. En effet, le Stade Toulousain revient sur le devant de la scène et on peut imaginer qu’ils aient à cœur de remporter un cinquième titre européen, ce qui constituerait un record. De son côté, l’ASM Clermont pourra compter sur un Sébastien Vahammihina revanchard pour tenter de remporter son premier titre européen après trois échecs en finale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here