arrêter de fumer
Crédits : Twenty20
Bannière large 728x90

La nouvelle année commence, et votre résolution première est d’arrêter définitivement de fumer ? Certes, chaque fumeur est différent, mais la bonne technique pour arrêter est d’éviter le plus possible les symptômes de manque engendrés par la nicotine. Ce n’est pas une chose facile toutefois, il existe différents moyens pour que vous parveniez à en finir avec le tabagisme. Pour vous aider dans votre démarche, voici quelques méthodes qui marchent.

L’accompagnement par un professionnel de santé

Pour stopper efficacement le tabagisme, laissez-vous accompagner par un professionnel de santé. Grâce à un tabacologue, à un addictologue ou à un psychologue, vous aurez un traitement vraiment adapté à votre cas, et vous serez orienté et conseillé correctement. Au besoin, l’accompagnement psychologique peut être régulier et rapproché le temps du sevrage tabagique. Pendant la première consultation, il fait des tests et pose différentes questions pour connaître votre niveau de dépendance à la nicotine, votre difficulté à l’arrêt, vos freins, vos craintes, votre état psychologique ainsi que vos motivations à arrêter de fumer. C’est après qu’il vous propose un programme personnalisé.

Les substituts nicotiniques

sevrage tabagique
Crédits : Twenty20

Pour arrêter de fumer, plusieurs produits existent, et ils remplacent très bien la cigarette. Leur avantage est qu’ils ne contiennent pas de substances cancérigènes. On parle de patchs, de gommes à mâcher, d’inhaleurs, de pastilles, de sprays…, et ils sont connus pour leur efficacité, car ils soulagent grandement les symptômes liés au manque de nicotine. Donc, vous ne connaîtrez pas l’angoisse, l’irritabilité, les troubles de sommeil, la nervosité, le problème de concentration… De plus, ils sont en vente libre en pharmacie. S’ils sont prescrits par un professionnel de santé (tabacologue, médecin, sage-femme, infirmier, kinésithérapeute, dentiste…), ils sont remboursés par la Sécurité sociale.

La cigarette électronique

Cette nouvelle forme de cigarette est une aide précieuse pour arrêter de fumer. C’est un dispositif électronique qui génère une vapeur aromatisée et pouvant ou non renfermer de la nicotine. L’avantage avec l’e-cigarette est qu’elle permet de garder la gestuelle du fumeur tout en donnant à l’organisme la dose suffisante de nicotine et en évitant d’inhaler des substances cancérigènes. Elle permet d’éviter le monoxyde de carbone, et elle baisse la dose de nicotine. Mais encore, sa fumée est moins toxique. Pour information, plus que 700.000 fumeurs ont réussi à arrêter de fumer avec la cigarette électronique.

La médecine douce

La médecine douce est prisée pour arrêter de fumer. L’hypnose consiste à insuffler des idées afin de perdre l’habitude de fumer, tandis que l’acupuncture emploie de fines aiguilles afin d’agir sur les flux d’énergie, les piqûres baisseraient l’envie de fumer. Il y a aussi l’auriculothérapie consistant à placer un fil dans l’oreille et l’homéopathie (remboursée par la Sécurité sociale). Même si leur efficacité n’est pas encore démontrée, la médecine douce est un excellent complément à un traitement substitutif à la nicotine.

Qu’importe la méthode que vous avez choisie, celle qui vous convient le mieux bien évidemment, la motivation est essentielle pour vraiment arrêter de fumer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here