Bannière large 728x90

Lorsque vous embauchez une personne, cela ne vous donne pas le droit de le licencier sur un coup de tête ou pour des raisons non fondées. Dans chaque pays, la rupture du contrat de travail avec son employé est régie par des lois. Quand on ne respecte pas ces prescriptions, la victime est en droit d’user des moyens mis à ses dispositions. Il est alors important de connaitre les motifs pour lesquels on peut se séparer des services d’une personne.

Retenez que le lien qui engage l’employeur à son employé est celui du contrat de travail. Il ne peut donc se rompre sans au préalable tenir compte des exigences que la loi a établies. L’employeur qui désire licencier son agent devra ainsi disposer des motifs sérieux et valables. Dans le cas contraire, il assistera à des poursuites judiciaires qui entraîneront certainement une indemnisation.

Si vous devez alors congédier un individu pour des raisons qui ne tiennent pas debout, il faudra vous abstenir de le faire, car la loi de septembre 1991 de la Cour de Cassation est ferme sur un tel acte. Cette dernière indique que quand la cause de renvoi ne paraît pas solide, le juge doit condamner l’employeur à payer un dédommagement.

Les motifs hors faute, pour faute et économiques sont autant de raisons pour lesquelles un licenciement peut être considéré comme non arbitraire. Pour mieux comprendre le sujet, vous devez vous rendre sur le blog SOS Licenciement. Ladite interface aborde des questions qui se rapportent au renvoi d’un employé, les différentes procédures, etc. Pour tirer profit des divers articles qui s’y trouvent, cliquez sur https://www.soslicenciement.fr.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here