Bannière large 728x90

C’est il y a plus d’une dizaine d’années que Nicolas Baudry a fait ses premiers pas dans le domaine de la photographie. C’est en s’offrant son premier réflex qu’il a pris ses premiers clichés en débutant par de la photo de rue (plus couramment appelée “street photography”). Rapidement conquis par cette activité artistique, il s’offre, quelque temps plus tard un nouvel appareil photo reflex, professionnel cette fois-ci, et couvre, à la façon d’un reporter divers événements festifs. Ses clichés se font remarquer et il se voit attribuer de nombreuses missions dans l’événementiel.

C’est en croisant la route d’un photographe de mariage de renommée internationale qu’il se voit offrir la possibilité de réaliser ses premiers reportages de mariage. Séduit par cette profession, il quitte peu à peu son job pour devenir photographe de mariage à temps complet.

La zone d’activité de Nicolas Baudry, est située principalement dans tous les départements de l’Ile de France : Paris (75), la Seine et Marne (77), les Yvelines (78), l’Essonne (91), les Hauts de Seine (92), la Seine saint Denis (93), le Val de Marne (94) et le Val d’Oise (95), ainsi qu’en Normandie.

Photographe de mariage professionnel dans le Val d’Oise, entre autres, Nicolas Baudry s’attache à photographier les mariages à la manière d’un photo-journaliste, dans la tradition du reportage photo. Concrètement, il réalise ses prises de vue en opérant de manière discrète, en se tenant à l’écart de la foule pour observer attentivement le déroulement des festivités. Cette façon de travailler lui offre la possibilité de capturer tous les moments clés d’une journée de noces : Les fous-rires, les larmes versées, les gestes tendres et les émotions exprimées dans toute leur authenticité.

L’ensemble du reportage photo de mariage est en général rendu au maximum trois semaines après la journée de mariage. Chaque photo fait l’objet d’une sélection parmi l’ensemble des prises de vue réalisées et bénéficie d’une étape de post traitement (équivalent numérique du développement argentique).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here