Pourquoi le commerce de fleur de CBD est-il interdit ?

0
30
fleurs de cbbd
Crédits : Pixabay
Bannière large 728x90

En Hexagone, la vente de CBD ou cannabidiol, un dérivé du cannabis, mais sans effet psychotrope, est autorisé toutefois, ce n’est pas le cas pour la fleur brute. C’est décidé par le gouvernement pour la santé publique dorénavant, c’est seulement les produits finis peuvent être commercialisés. Cette nouvelle réglementation va entrer en vigueur cet automne même.

Le point sur la légalité du CBD

Depuis quelques années, le CBD connaît un essor incroyable pour ses vertus pour la santé. De plus, il est sans effet psychoactif, et il n’est pas addictif. Ainsi, plusieurs variétés ont vu le jour à ne citer que l’huile de cbd, l’e-liquide, les gélules… Pour information, le 19 novembre 2020, la Cour de justice européenne résiliait l’interdiction de commercialiser du CBD en France pour la libre circulation des marchandises. Il faut savoir qu’un état membre n’a pas le droit de proscrire la vente du CBD produit dans un autre pays européen s’il est totalement extrait du cannabis sativa. Donc, en Hexagone, la vente de produits à base de cannabidiol est légale. Ainsi, l’arrêt de la Cour de justice de l’Union européenne autorisait la France à procéder à la régulation du CBD si elle prouve qu’il n’y a aucun risque formel pour la santé publique. De ce fait, la législation annonce qu’il est possible d’utiliser toutes les parties de la plante, mais à condition que la teneur en THC soit moins de 0,2 % comme tous les produits sur https://www.francecannabidiol.fr/. Les fleurs sont donc bien concernées du moment qu’elles respectent ce taux. Cependant, leur exploitation sera interdite bientôt.

L’interdiction des fleurs de CBD

Les fleurs de CBD sont sous contrôle strict à chacune des étapes de leur production et jusqu’à leur vente suivant l’article R.5132-86 du Code de la santé publique. Ainsi, leur concentration en THC est infime. Une teneur élevée en CBD ne présente aucun risque pour la santé ni de dépendance. Toutefois, afin de profiter des multiples propriétés du cannabidiol, plusieurs consommateurs mélangent les fleurs avec du tabac, et c’est la combustion qui expose à des soucis respiratoires. D’ailleurs, ça pousse aussi à la cigarette. Vu qu’elles sont la plupart du temps fumées, et c’est nocif pour la santé. En conséquence, la décision est prise pour la santé publique, elles seront interdites. Et encore, en cas de contrôle de police, on ne sait pas si c’est un produit légal ou non, car afin de savoir, il faut les analyser. En effet, on ne peut pas déterminer l’œil nu si c’est du CBD ou du cannabis hautement dosé en THC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here