Yves Wespisser : le rôle des datas centers dans le réchauffement climatique ?

0
482
Yves Wespisser
Crédits : Pixabay

Pack Annuaire SEO

Ces derniers temps, on parle beaucoup de data centers. En effet, les chercheurs pensent que ces infrastructures peuvent avoir des impacts sur le climat. Il faut savoir que l’évolution de la technologie actuelle génère en permanence de nouvelles données. Or, plus de données signifie plus de consommation d’énergie. Aujourd’hui, les centres de données représentent les principaux éléments pour la transition vers le cloud. Toutefois, ils sont considérés comme des menaces pour l’environnement. Dans cet article, yves wespisser va nous apprendre ce que sont les data centers. Et, quel rôle jouent-ils dans le réchauffement climatique ?

Les data centers : tout ce qu’il faut savoir, par yves wespisser

Selon yves wespisser, l’évolution des technologies comme internet, le cloud ou encore l’IA engendre continuellement de nouvelles données. Et c’est l’ensemble de toutes les technologies de gestion et de trafic qui constitue le Big Data. De jour en jour, les besoins en data center augmentent. En effet, ce sont ces derniers qui servent de stockage aux données qui circulent sur internet. En 2012, il n’y avait que 500 000 data centers dans le monde. 10 ans plus tard, les chiffres donnent le vertige. On compte aujourd’hui plus de 8 millions de data centers éparpillés aux quatre coins du globe. Or, plus ils sont nombreux, plus leurs impacts sur l’environnement sont élevés. De plus en plus de professionnels évoluant dans le secteur de la technologie pensent que les data centers sont en quelque sorte responsable du réchauffement climatique. Apparemment, 2% des émissions de GES (gaz à effet de serre) proviennent des centres de données. Autrement dit, les data centers possèdent une empreinte carbone comparable à celle du secteur aéronautique. Selon yves wespisser, ce chiffre risque d’augmenter dans les années à venir. D’ici 2040, ce 2% sera multiplié par 7.

Les data centers et le réchauffement climatique

data center et réchauffement climatique
Crédits : Pixabay

Une étude récente a permis de déterminer que les data centers consomment plus d’énergie que la Grande Bretagne : 416,2 TWh contre 300 TWh. Yves wespisser a affirmé que ce sont les data centers sont les technologies qui détiennent le niveau le plus élevé de consommation d’énergie : environ 17%. Et vu la situation actuelle, la situation risque de s’empirer. En effet, les chercheurs pensent que cette consommation d’énergie des data centers va doubler tous les 4 ans. S’ils consomment actuellement 3% de l’électricité mondiale. Ce sera 10%, voire plus d’ici 2030. Pour répondre aux besoins des internautes du monde entier, les data centers doivent tourner en permanence. Or, ces infrastructures possèdent des composants très énergivores : les serveurs et les refroidisseurs. Et avec la chaleur qu’ils dégagent, les data centers sont en partie responsable du réchauffement climatique. La question est donc de savoir comment diminuer l’impact des centres de données sur l’environnement. Eh bien, de plus en plus de grandes entreprises envisagent de s’installer dans des endroits plus frais (ex : près de l’arctique…). L’objectif étant de réduire l’utilisation des systèmes de refroidissement qui rejettent des substances chimiques nocives. Pour en savoir davantage sur le sujet, yves wespisser peut répondre à toutes les questions sur le profil qui suit : https://fr-fr.facebook.com/public/Yves-Wespisser.