Bannière large 728x90

L’assurance dommages-ouvrage est obligatoire depuis le 4 janvier 1978 pour toutes les parties impliquées dans la construction, la rénovation ou l’extension d’un bâtiment d’une certaine envergure. Elle représente un gage majeur de sécurité pour tout projet de construction sérieux. Lorsque vous décidez de faire réaliser des travaux par une ou plusieurs entreprises, vous êtes tenu en tant que maître d’ouvrage d’y souscrire pour vous prémunir de tout dommage sur vos propres biens. Que couvre concrètement cette assurance ? A quel moment y souscrire ? Apprenons-en plus sur le sujet.

Au démarrage des travaux

Cette assurance doit être souscrite à l’entame des travaux. En effet, elle vous permettra de financer les travaux couverts par la garantie décennale. A l’ouverture des travaux proprement dits, toutes les parties prenantes à savoir, les architectes, les constructeurs et les entrepreneurs, doivent en avoir une. Elle est effective dès l’expiration du délai de parfait achèvement et dure dix ans à partir de la réception des travaux. Un procès-verbal doit être signé par le maître d’ouvrage ou même son représentant et les différentes entreprises pour marquer la réception des travaux. Toutes les réserves levées après la réception feront l’objet de la garantie. Elles seront considérées comme des vices cachés. Vous pouvez voir le site de ce courtier pour vous enquérir des modalités de souscription.

Les travaux concernés

Vous pouvez avoir du mal à identifier les situations dans lesquelles vous aurez besoin de cette assurance. Voici une liste qui se veut non exhaustive, des travaux pour lesquels il est obligatoire d’y souscrire. On y compte notamment le remplacement de l’installation électrique, les travaux de réfection de la plomberie, de la robinetterie et des sanitaires, le remplacement de la chaudière, le ravalement de façade avec fonction d’étanchéité et d’une façon générale, toute réfection d’étanchéité de couverture, gouttière, charpente. Sur le plan financier, il est très avantageux d’y souscrire, car en cas de vices de construction, vous serez couvert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here