plombier
Crédits : Twenty20
Bannière large 728x90

Pour régler rapidement un souci concernant votre plomberie, vous avez fait appel à un plombier ? Il est venu et a fait ce qu’il avait à faire, mais malheureusement, vous avez constaté que le souci n’est pas réglé correctement, le même problème réapparaît. Ainsi, vous avez contacté l’artisan en question, mais il essaie de vous faire repayer la même prestation. Sachez qu’il y a des garanties en cas de réparation par un plombier incompétent, et vous en saurez davantage en lisant attentivement ce qui va suivre.

Ce qu’il faut savoir

plombier
Crédits : Twenty20

Ce professionnel plombier Paris 3 réalise plusieurs différentes tâches : installation, dépannage, rénovation et entretien. Lorsqu’on le sollicite pour un dépannage, il doit résoudre le souci qu’importe sa nature : fuite d’eau, débouchage canalisation… Dès que le client valide le devis, l’artisan a une obligation de résultat, et en cas de dommages du non-achèvement, sa responsabilité est engagée. D’après la loi, quand un plombier finit une prestation, il doit garantir l’intervention à son client et lui rassurer que ça respecte bien ses demandes et que ça ne contient aucun désordre ou malfaçon. Si ce n’est pas respecter, le client a la possibilité d’engager la responsabilité du plombier pour effectuer les réparations. Concernant le délai pour agir, c’est un an pour la garantie de parfait achèvement et 2 à 10 ans suivant la gravité et la nature des malfaçons pour les garanties biennales et décennales.

Toutes les garanties relatives à la plomberie

Différentes garanties couvrent la prestation d’un plombier. Il y a la garantie de parfait achèvement lui imposant de procéder à la réparation de tous les désordres survenant durant un an après la livraison. Tout est alors à sa charge selon l’article 1792-6 du Code civil. Pour le signaler, il faut envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. La loi ne détermine pas le délai d’intervention, mais en cas de non-respect de ses obligations, il faut saisir le tribunal compétent. Notons également la garantie biennale ou de bon fonctionnement couvrant pendant 2 ans tous les éléments dissociés de l’ouvrage, de la structure et dont le fonctionnement est endommagé. Cette garantie concerne les équipements (robinetterie, radiateur, chauffage…) et l’installation (canalisation, tuyauterie…). Il faut envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception en détaillant le souci et en demandant une intervention à sa charge dans un délai déterminé (sous huitaine). En cas de non-retour, il faut saisir le tribunal compétent. Il y a aussi la garantie décennale pour tous les dommages touchant l’intégrité de la structure et les malfaçons rendant impropres à la destination. Cependant, tous les travaux de plomberie ne concernent pas automatiquement l’une ou l’autre des garanties, ça dépend de la nature des vices. Pour information, la garantie biennale ou de parfait achèvement ne prend pas en charge l’usure normale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here