Dans la société d’aujourd’hui, il est fréquent de voir des divorces après quelque temps de mariage. C’est un acte normal, car cela donne l’occasion au couple de pouvoir tenter leur chance avec d’autres personnes. Seulement, le processus de rupture ne se déroule pas sur des roulettes. Il arrive parfois que l’un des partenaires refuse d’accepter le divorce. Ce qui rend plus ou moins difficile la situation. Sur ce site consacré à tout l’environnement du divorce, vous avez des informations et des conseils concernant ce cas.

Conseils si votre ex-partenaire refuse de divorcer

Avant de commencer la procédure judiciaire, il faut entamer une médiation familiale afin d’essayer de tomber sur un terrain d’entente. Parfois, vous pouvez avoir du succès et le climat d’antan revient au sein du couple. Dans le cas contraire, la voie judiciaire consistant à demander le divorce devant un juge est la seule option. Une requête est alors faite devant le juge qui s’occupe des affaires familiales. Ce professionnel des droits est au tribunal de grande instance.

À cet instant, deux voies sont devant vous : le divorce pour altération définitive du lien conjugal et le divorce pour faute. Dans la première alternative, la séparation a déjà lieu depuis deux ans consécutifs au moins. Vous apportez les preuves comme la facture d’électricité. Des propos des témoins sont aussi obligatoires. La seconde alternative intervient quand vous êtes incapable d’apporter les preuves citées ci-dessus. Le divorce sera prononcé si votre partenaire a manqué à des obligations.

Enfin, sur le site vous découvrirez les étapes à suivre pour que le divorce soit une réalité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here