Bannière large 728x90

Une étude électrique doit être réalisée avec un technicien en électricité du début jusqu’à la fin des travaux électriques. De l’assistance technique au suivi sur site et à la mise en service, les électrotechniciens sont les seuls interlocuteurs avec lesquels les clients peuvent traiter.

Comment effectuer une étude électrique ?

L’approvisionnement continu en électricité est indispensable à la vie du quotidien. Effectuer une étude électrique nécessite une vague connaissance du site, déterminer le matériel adéquat en fonction des configurations de chaque pièce. Déplus, il faut prendre en compte le type d’activité du site avec son positionnement pour faciliter le raccordement via le réseau de distribution publique. Tout ses paramètres ne sont pas négligeable, car pour assurer l’uniformité des installations, il faut anticiper tout les contraintes du site ainsi éviter la sensibilité des circuits aux coupures d’alimentation.

Quelles sont les qualifications requises pour effectuer une étude électrique ?

Le plus souvent le chargé d’étude électrique possède un diplôme de type Bac+2 .  Faire ce métier avec un BTS électrotechnique ou un BTS assistant technique d’ingénieur est également possible. Avec un niveau Bac+5,notamment avec un diplôme d’ingénieur dans le domaine du génie électrique, il est possible d’obtenir un poste dans un bureau d’étude en électricité.

Quel est le salaire d’un chargé d’étude électrique ?

Le chargé d’étude électrique travail dans un bureau d’étude électrique comme la société HMD Solution et entre 14,5 euros et 16,5 euros bruts de l’heure avec un salaire mensuelle brute comprise entre 2 200 et 2 500 euros. En fonction de sa qualification, il peut percevoir une somme importante jusqu’à prétendre à un salaire compris entre 35 000 et 40 000 euros bruts par an. Les frais de déplacement ne sont pas compris dans le salaire car le plus souvent c’est le client ou l’entreprise qu’il représente qui s’en charge. Selon l’emplacement du chargé d’étude, la différence de salaire est relativement faibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here