Bannière large 728x90

Tout comme les autres stéroïdes anabolisants, l’Anavar est un produit qui favorise le développement des muscles chez les athlètes utilisateurs. Reconnu pour son caractère doux et fort, il est accessible à la femme ainsi qu’à l’homme. En effet, le stéroïde Anavar est apparu dans les années 1960. Mais la FDA (Food and Drug Administration) avait finalement interdit sa production dans les années 1989. En 1995, l’hormone fut à nouveau autorisée sous l’appellation « Oxandrolone ».

Composition, dosage et avantages de l’Oxandrolone

L’Oxandrolone ou l’Anavar est une hormone issue de la dihydrotestostérone (DHT). Bien qu’il soit qualifié de stéroïde léger et doux, l’Oxandrolone est très anabolique. Il est 3 à 6 fois plus puissant que la testostérone. Mais, contrairement aux autres stéroïdes anabolisants, il a peu d’effets réels. Néanmoins, l’Oxandrolone a aussi un caractère bien anabolisant et est assez efficace pour l’amélioration des performances sportives. Il dispose d’une cote androgénique très réduite, ce qui facilite son utilisation chez plusieurs personnes comparativement aux autres stéroïdes comme le Dbol.

Il n’existe pas un dosage fixe pour l’Oxandrolone. Celui-ci varie d’un consommateur à un autre. Cependant, il est conseillé aux débutants de consommer 20 à 30 mg par jour pour augmenter leurs performances en sport. Et pour les habitués, il est conseillé de ne pas excéder une marge de 50 à 80 mg par jour. Les avantages de cet anabolisant sont nombreux. Par exemple, il améliore la capacité des consommateurs et conserve certaines substances dans leurs muscles. Il évite au consommateur d’avoir un problème de destruction organique et nourrit aussi les hormones sexuelles.

Effets secondaires de l’Oxandrolone et alternative légale

Tout anabolisant dispose d’effets secondaires. Il en est de même chez l’Anavar même si celui-ci parait moins risqué. Par exemple, il a été constaté qu’il réduit le bon cholestérol et accroit le mauvais de 30 %. Mais, il existe une alternative légale qu’est l’Anvarol. Visitez le site www.anavar-district.com et obtenez plus d’éclaircissements sur l’usage de l’Anvarol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here