Bannière large 728x90

On connaît et on apprécie tous les massages du corps. Après une longue journée épuisante, détendre les muscles ressemble à un petit paradis sur terre… Mais savez-vous que vous pouvez détendre et apaiser plus que votre corps ? Ainsi le massage sonore, aussi appelé « massage tibétain », se donne-t-il pour objectif de soigner, grâce aux énergies circulant autour de nous. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir les bols chantants, article indispensable à la pratique de ce type de massage…

1. Comment définir le bol chantant ?

Le bol chantant tibétain se compose de métaux, décrits un peu plus loin dans l’article. Dans l’Antiquité, ces bols étaient utilisés pour servir des offrandes. Désormais, de nombreuses personnes s’en servent comme outils de rééquilibrage énergétique.

2. D’où viennent les origines de cet accessoire ?

La tradition asiatique s’intéresse à la musique depuis la nuit des temps. Si elle sait apprécier le plaisir sonore qu’elle procure, elle sait aussi que le son a d’autres vertus. Le premier bol chantant se constituait de deux poignées, qu’il fallait frotter de ses paumes après les avoir remplis avec de l’eau. Le son qui résultait de cette action rappelait celui d’une fontaine, doublé d’un son grave et bourdonnant. 

3. Quelle est la technique de fabrication ? 

Utilisé en tant qu’instrument de rééquilibrage, le bol chantant tibétain se compose aujourd’hui d’un alliage de sept métaux. Chacun d’entre eux renvoie aux sept chakras que les initiés connaissent bien : le chakra de la couronne (l’or), le chakra du troisième œil (l’argent), le chakra de la gorge (le mercure), le chakra du cœur (le cuivre), le chakra du plexus solaire (le fer), le chakra de la rate (l’étain), et enfin le chakra racine (le plomb).

Les bols ne présentent pas tous le même aspect. En effet, les métaux ne sont pas contenus en proportions égales d’un bol à l’autre. 

Si vous souhaitez choisir un bol chantant pour votre propre pratique, n’hésitez pas à demander conseils à des personnes expérimentées. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here